Qu’est-ce qu’il faut savoir avant d’acheter un sextoy ?

De nos jours, de nombreux sextoys inondent le marché. Toutefois, il faut bien savoir lequel répondra à vos attentes, à vos attentes et à vos besoins. Pour vous guider dans votre achat, voici quelques conseils pour choisir le jouet qui vous accompagnera à long terme.

1 – Optez pour une marque reconnue

SextoysDe nombreuses marques de sextoys, comme Fun factory, Lelo, Big Teaze Toys et autres proposent des produits testés et approuvés. Cependant, certains durent pas longtemps et ne sont pas efficaces. Il est préférable d’acheter un modèle un peu plus cher, et qui durera assez pour vous accompagner dans votre pratique. Il ne faut pas oublier quand même que les sextoys peuvent être indiqués être fabriqués en Europe, mais la quasi-totalité de leurs moteurs est élaborée en Asie. Cela importe peu, mais il faut s’appuyer sur la réputation de la marque.

2 – Un modèle se branchant sur le secteur est mieux

Pour une meilleure utilisation, il est indispensable de se procurer un modèle qui peut être branché sur le secteur, puisque les piles peuvent se décharger très rapidement alors que vous êtes à un poil près de l’orgasme.

3 – Ne pas choisir le latex

Il est préférable de choisir un sextoy en silicone, car il n’irrite pas, lisse, se lave facilement, ne retient pas les germes et n’enclenche pas des allergies, pas comme le latex.

4 – Ne pas choisir un sextoy constitué de phtalates

Mauvais pour les cheveux, il est logique les phtalates le sont aussi pour les muqueuses. Cancérigènes, celles-ci appellent déjà la vigilance de l’industrie agro-alimentaire et cosmétique. Les sextoys constitués de phtalates ne sont pas vraiment reconnaissables. En tout cas, ce sont ceux en jelly, sentant le pétrole qui le sont.

5 – Connaître comment laver son modèle

Comme vous devez laver votre sextoy après l’avoir utilisé, essayer de savoir s’il est démontable, qu’il peut être passé sous l’eau sans que son moteur soit inondé, et que la ficelle en nylon tressé de ces boules de geisha ne virera pas au jaunâtre après quelques utilisations.

6 – Optez pour l’efficacité, et non l’esthétique

Certaines personnes achètent des sextoys pour leur esthétisme et non pour leur efficacité. Cependant, il ne faut pas oublier que ce n’est pas un accessoire de décoration mais un outil pour jouir. Il est donc conseillé de choisir un sextoy avec de bonnes vibrations, qu’un autre disposant de faibles vibrations.

7 – Choisir un modèle non rigide

En ce qui concerne leur forme, les sextoys ne peuvent pas épouser parfaitement votre anatomie, en stimulant en même temps le point G et le clitoris. Le fait est que chaque femme est bâtie différemment. De ce fait, la forme d’un sextoy adaptée à votre anatomie ne peut pas certainement l’être aux autres. La rigidité d’un modèle peut provoquer une douleur à certains endroits. Des modèles déclarent pouvoir stimuler le clitoris, tout en chatouillant parallèlement l’anus et le col de l’utérus. Toutefois, cela n’est pas nécessairement vu chez d’autres puisque cela peut tomber toujours à côté.

8 – Ne pas se faire prendre par les nouveautés abracadabrantes

En toute honnêteté, je conseille fortement les modèles classiques et indémodables contre le monstre intergalactique masturbateur pour homme, la roulette à cunnilingus ou la langue vibrante en latex.

9 – Choisir un produit conjuguant l’utile et l’agréable

La plupart des modèles de sextoys écoulés sur le marché offrent de bonnes sensations en alliant l’utile et l’agréable, sans oublier de muscler le périnée. Les boules de geisha et barres de musculation adaptées sont parfaites pour le renforcement du plancher pelvien.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.