Pinces à seins, menottes et Bondage

Bondage soft on se lance ?

 

BDSM et Bondage

Pinces à seins, menottes, baillons, bondage tous ces mots sont devenus beaucoup plus familier depuis la sortie des livres et du film fifty shades of grey (50 nuances de grey) mais, êtes-vous vraiment prêt à devenir Ana et Christian avec tous leurs accessoires BDSM ?

Les bonnes pratiques du bondage soft

Si vous souhaitez vous initiez à ces pratiques pas la peine d’investir une pièce qui sera totalement dédié à cela, avec tous l’attirail de pinces à seins, de cordes et attaches. Vous pouvez commencerpinces à seins parce qu’on appelle le bondage soft qui consiste à utiliser des menottes et bandeaux par le jeu de domination. Le dominant qui est aux commandes assouvie tous ces fantasmes pendant que le partenaire ligoté ne peux que subir les plaisirs offerts. Vous pouvez ensuite passer aux fouets, paddles et fessés qui feront monter le désir de votre partenaire à coup sûr !

menottesLe BDSM au commencement

Vous avez envie de monter d’un cran et de tester vos limites ? Attention ne faites pas n’importe quoi. N’entraver jamais la respiration et choisissez un mot avant vos ébats qui permettra de signifier que ça va trop loin. Lorsque cela est fait, décidez qui finira saucissonné et qui dirigera puis laissez libre cours à votre imagination ; pince à seins, menottes et baillons viendrons agrémenter vos ébats.

Quels produits pour quelles utilisations ?

Les pinces à seins sont de petites pinces qui se placent sur le téton, elles sont autant pour les hommes que pour les femmes et existent aussi en vibrantes ou avec des chaines les reliant. Les menottes et liens, un grand classique, existe avec fermetures à clé ou par simple loquet, pour ce qui est des liens, faites toujours attentions à ne pas couper la circulation sanguine ni gêner la respiration. Vous pouvez aussi utiliser des attaches de lits qui s’avèrent très pratique pour ne pas laisser s’échapper votre soumis(e).

Quelles limites peut-on franchir ?bondage

Dans le sexe la limite s’arrête là où vous voulez, il existe des pratiques très « hard » digne des films d’horreur, si les deux parties (ou plus) se sentent prêt et sont d’accord sur le principe libre à vous de céder à vos envies mais, n’obliger jamais votre partenaire à tester des limites qu’il ne se sent pas prêt à franchir. Le sexe c’est du partage, même dans le cas du BDSM alors dites oui à vos envies en totale complicité !

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.