Et si le préservatif pas cher n’était pas (toujours) synonyme de mauvaise qualité ?