Le Food porn est dans son assiette

Depuis quelque temps, le Food porn a débarquer sur le net. Photo de plat préparer avec soin, dessert originaux, le Food porn est une manière artistique de mettre en avant les plats cuisinés en les photographiant sous leur meilleur angle.

Des milliers de photos apparaissent sur le net que ce soit sur Instagram, tumblr ou Facebook où des pages recensent plusieurs millions de fans : le Food porn est devenue véritablement une mode. Seulement voilà, certains restaurants aux Etats-Unis sont même allé jusqu’à interdire à leurs clients de prendre en photo les plats servis.. Quoi de mal à faire l’éloge de la « bonne bouffe » vous me direz? Certains restaurateurs, exaspérés par cette mode, ont tout simplement représenté un appareil photo barré sur sa carte comme l’a fait Alexandre Gauthier, chef de La Grenouillère à la Madelaine-sous-Montreuil. Pour d’autres, comme Gilles Goujon chef étoilé dans l’Aude, le fait de prendre en photo ses créations est une atteinte à sa « propriété intellectuelle » car il craint d’être copié.

Cependant, malgré ses détracteurs le Food porn s’est développé jusqu’à assister à la naissance du site http://www.foodreporter.fr/. On y publie les photos de plats que l’on a appréciés, qu’ils soient fait maison ou en restaurant, en précisant le lieu, le but étant d’obtenir des « Miam » (équivalant au Like Facebook) pour ainsi être classé parmi les meilleurs Food Reporters. Un vrai réseau social culinaire !

Oasis a profité de cette nouvelle mode pour inspirer sa nouvelle campagne de pub.

D’autres sites moins complexes mais qui donnent tout de même l’eau à la bouche :

http://yuminspirations.tumblr.com/

http://foodpoorn.tumblr.com/

27 ans, Ardéchoise, je gère les newsletters et le blog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.