La sexomnie ou la sexualité somnambule

Somnambulisme, insomnie, troubles du sommeil… on connaît ! Mais la sexomnie qu’est-ce que c’est ? C’est pourtant 8% des personnes atteintes de problèmes nocturnes qui en souffrent. Les hommes sont majoritairement atteint avec 11% contre seulement 4% de femmes.

La sexomnie

Elle se traduit par une brutale montée de désir sexuel durant le sommeil. En majorité, les femmes auraient plus tendance à se masturber et gémir tandis que les hommes eux essayeraient d’initier une pénétration, un rapport sexuel. Pourtant au réveil, amnésie totale. La sexomnie est de ce fait difficile à détecter puisque à moins d’en être informé par son partenaire, la personne concernée n’en garde aucun souvenir.

Elle se manifeste, en général, en début de nuit, mais peut apparaître à n’importe quel stade du sommeil, qu’il soit paradoxal, profond ou léger. La fréquence peut varier, pour certains ce sera toutes les nuits, pour d’autres de temps en temps ou bien même une seule fois au cours de la vie.

sex

Pages qui se tournent « SEX »

Les conséquences peuvent être graves puisque les sexomniaques ne peuvent maîtriser leurs pulsions étant complètement endormis. Inconscient de leurs agissements et avec un comportement qui ne ressemble pas à leur véritable personnalité, des agressions sexuelles ont déjà été commises. Une tournure dramatique d’autant plus que l’agresseur ignore ce qu’il s’est passé.

Les causes

  • Le manque de sommeil,
  • La pratique d’un sport trop tonique le soir,
  • Une consommation d’alcool ou de drogue,
  • Un état ou une situation de stress,
  • Un récent traumatisme émotionnel,
  • L’apnée du sommeil,
  • Le surpoids.

La traiter

  • Par la relaxation ou la méditation,
  • Grâce au sport,
  • Une bonne hygiène de vie,
  • Une psychothérapie,
  • Faire appel à un psychiatre,
  • La prise d’antidépresseurs en dernier recours pour les cas sévères.

En couple, pourquoi ne pas essayer de pratiquer des massages le soir avec pour objectif d’être totalement détendu au moment du coucher ? Des huiles, crèmes et autres accessoires de détente efficaces sont disponibles sur espaceplaisir.

La détecter

  • Le partenaire use de sa force de façon inhabituelle dans le but de réaliser des pratiques, des positions étranges,
  • Il ne prononce aucun mot lors du rapport,
  • Se masturbe ouvertement devant vous durant la nuit alors qu’il ne l’a jamais fait,
  • N’effectue aucun geste tendre pendant l’acte, son comportement est différent. Aucune caresse, aucune douceur.

En cas de doute il est fortement conseillé dans un premier temps de faire appel à un centre du sommeil pour pouvoir être diagnostiqué.  Il faut savoir que la sexomnie ne veut pas dire que la personne n’est pas satisfaite sexuellement, elle est simplement plus érotisée que la moyenne. La sexualité somnambule reste une vraie maladie qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour en savoir encore plus, une petite vidéo avec des informations supplémentaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.