Coregasm : pédaler pour avoir un orgasme ?

Si seulement j’avais su que le sport pourrait être orgasmique, je peux vous dire que je serais sculptée comme jamais… Bon, d’accord, je raccourcis un peu l’histoire. Mais il faut savoir que l’orgasme féminin ne serait pas lié qu’aux ébats sexuels d’après une étude américaine, et ça, grâce au coregasm.

Le coregasm ?

Le coregasm provient de la contraction entre « core » qui signifie exercice (in english please) et d’orgasme. Ce terme définit le phénomène d’orgasme involontaire vécu par une personne pratiquant un sport au moment où celui-ci survient.

Et cette bien bonne nouvelle nous vient de Debby Herbenick, la directrice associée du Center for Sexual Health Promotion de l’Université de l’Indiana. L’étude a été publié dans le journal Sexual and Relationship Therapy avec pour nom « Exercise-induced orgasm and pleasure among women« . Cette recherche a été faite sur un panel de 530 femmes âgées de 18 à 63 ans.

Et croyez-moi, c’est bien plus répandu que ce que l’on pourrait le croire, car parmi l’étude, elles sont 40% à avoir déjà eu un coregasm.

Quels sports favorisent ce plaisir ?

Bon déjà, ne vous imaginez pas avoir un coregasm en faisant du curling. Vous n’aurez qu’une crampe aux bras en récompense. Mais, cette chère Debby Herbenick a cherché à comprendre quels exercices pouvaient amener à ce plaisir et surtout quels étaient les mouvements générateurs de coregasms.

Parmi celles ayant ressenti ce phénomène, les exercices pratiqués à ce moment-là étaient majoritairement l’haltérophilie, l’escalade ou quelques abdominaux. Mais, il y a aussi le vélo, les acrobaties ou la corde au poteau. Certaines s’expliquent par le frottement de leur partie génitale contre leur matériel de sport comme la corde ou le vélo. Et vu que nous ne pouvons pas le prévoir, nombreuses ont été les femmes qui se sont senties gênées par l’expérience. (Après, tant qu’on est pas dans un remake de « Quand Harry rencontre Sally », ça va !)

Quand Harry rencontre Sally

Cependant, 9% des femmes interrogées, ont déjà ressenti un orgasme en effectuant une marche rapide. Une corrélation peut être faite entre la pratique du sport et le fait que le sport libèrent des endorphines et de la dopamine. Ces hormones sont directement liés à l’orgasme. La pratique sexuelle quant à elle, ne permet pas leurs libérations.

Alors personnellement, après le confinement, je vais m’essayer à l’escalade !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.