À vos seins, prêts, palpez !

Octobre rose est un mois placé sous le signe de la lutte contre le cancer du sein. Créée en 1985 aux Etats-Unis, la ligue apparaît en 1994 en France à l’initiative du groupe Estée Lauder et Marie France. L’association française luttant pour la recherche de ce cancer s’appelle : Le cancer du sein, parlons en ! Cette année, l’association mène sa 25ème campagne Octobre rose.

-soutient-octobre-rose

Octobre Rose

L’auto-examen qui peut sauver la vie

La palpation est un geste simple a adopter dès 25 ans et à faire de manière régulière afin de déceler l’apparition du cancer à ses prémices. Voici le mode opératoire recommandé par Le cancer du sein, parlons en ! :

Regardez-vous devant un miroir afin d’identifier toute anomalie telle qu’un écoulement, un pli, une bosse, des crevasses… Puis levez le bras et avec 3 doigts, parcourez l’ensemble de votre sein, de la partie externe à la partie interne avec attention en effectuant des mouvements circulaires. Passez un temps plus important à examiner la partie entre votre sein et votre aisselle. Cherchez toute grosseur ou induration. Renouvelez l’opération avec l’autre sein puis pressez vos mamelons afin de vérifier qu’il n’y a aucun écoulement suspect.

octobre-rose-espaceplaisir-cancer-du-sein

Schéma du mode opératoire de l’auto-examen issu du site « Le cancer du sein, parlons en ! »

 

Vous pouvez effectuer cet auto-examen sous la douche, avant d’aller dormir ou en vous préparant le matin. Cela prend en moyenne 5 minutes.

Quelques chiffres sur le cancer du sein

Le cancer du sein est le premier cancer déclaré chez la femme avec 1 femme sur 8 touchée. Pris en charge à temps, 9 femmes sur 10 en guérissent. Mais pour cela, il faut effectuer l’auto-examen de sa poitrine ou consulter si des personnes de votre famille ont été touchées par ce cancer.

Le cancer du sein n’est pas un cancer 100% féminin puisque les hommes, eux aussi, peuvent être touchés. On décèle 500 nouveaux cas chaque année. Il est donc important également pour un homme de réaliser une palpation, surtout si celui-ci présente une prédisposition génétique.

Contrairement à ce que l’on peut croire, le cancer du sein ne se déclare pas qu’auprès des femmes de plus de 50 ans. Même si cela représente 75% des cancers du seins, presque 10% sont détectés auprès de femmes âgées de moins de 40 ans.

Le taux de guérison progresse et on note que 87% des patientes sont en vie 5 ans après le diagnostic. Cela n’empêche pas un bilan de 12 000 décès en 2017.

Comment aider la recherche ?

Pour apporter votre soutien aux chercheurs ou aux malades, vous pouvez faire un don sur le site de la ligue contre le cancer du sein. Grâce à la déduction fiscale, pour un don de 50€, vous ne serez prélevé que de 17€. Le moindre euro compte, alors n’attendez pas que l’un de vos proches soit touché pour agir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.